Canada : Augmentation des saisies d’armes à feu « imprimées » illégalement

0

Les saisies d’armes à feu fabriquées à l’aide d’une imprimante 3D sont en augmentation constante depuis 2020 au Canada (2 armes en 2020 et 2021, 17 en 2022).
Si la fabrication de ce type d’armes intraçables est légale aux États Unis ou il est facile de se procurer le logiciel et les plans de fabrication des éléments constituant l’arme, c’est illégal au Canada.
Les parties imprimées en 3D, en général la crosse, sont complétées par des parties métalliques commandées sur Internet.

Le Texan Cody Wilson est à l’origine de la première impression 3D d’une arme de poing en 2012.
Elle pouvait tirer 6 coups avant se détruire, mais des progrès ont été réalisés depuis.

Aux États Unis, depuis 2018, ce type d’arme de fabrication artisanale et sa détention, sont devenus légales par application des 2 amendements de la Constitution américaine.

Partager.

Laisser un commentaire