Centrafrique : fin de la mission d’assistance technique russe aux douanes de Centrafrique.

0

Les autorités centrafricaines ont annoncé la fin, ou en tout cas la réévaluation, de la coopération douanière russe. Cet accord signé le 7 mai a fait vivement polémique, notamment à la suite de vidéos montrant des agents russes fouillant des véhicules onusiens.
Les partenaires financiers de la Centrafrique avaient également fait part de leur inquiétude. Les autorités ont donc décidé de revoir cette coopération, selon une lettre datée du 6 octobre.
« J’ai l’honneur de vous signifier la fin de la mission d’assistance technique auprès des différents postes de la douane centrafricaine », écrit Hervé Ndoba au chef de la mission économique russe. Dans cette lettre, le ministre centrafricain de l’Économie rappelle que le dispositif de cette mission prévoyait une évaluation trimestrielle.

Les autorités centrafricaines par la voix du Ministère des Finances se disent satisfaites de ces trois premiers mois d’assistance technique russe , elles ont validé les recommandations faites et décident de mettre un terme à la mission dans sa forme actuelle à partir du 10 octobre.
Une mission douanière russe qui n’était pas toujours très bien perçue par les acteurs économiques du pays, en effet des commerçants ont dénoncé des « surtaxes » de la part des agents russes. Par ailleurs, le FMI et la Banque mondiale avaient demandé des précisions sur cet accord de coopération. Plusieurs acteurs diplomatiques s’étaient aussi dits « inquiets » par cet accord qui était venu tendre un peu plus certaines relations bilatérales.
Si cette lettre signifie la fin de la coopération douanière dans sa forme actuelle. Le gouvernement fait cependant savoir quelle souhaite continuer à bénéficier d’une assistance technique auprès du directeur général des douanes. Le format et les termes de référence devant être définis selon « les recommandations de nos partenaires techniques et financiers », précise le ministre.

Partager.

Laisser un commentaire