Six millions de doses de GBLont été saisies par les douanes françaises à l’aéroport de Roissy

0

Un total de 12,875 tonnes de GBL (gamma-butyrolactone), élément précurseur du GHB ou « drogue du violeur », ont été saisies en juin par la douane à l’aéroport de Roissy, a annoncé vendredi le ministère de l’Action et des Comptes publics. 

Il s’agit de la plus importante saisie de GBL réalisée en Europe de l’Ouest, représentant l’équivalent de six millions de doses, pour une valeur approchant le million d’euros, affirme le ministère dans un communiqué. 
La GBL (gamma-butyrolactone) est un élément précurseur du GHB. 

Il s’agit de la plus importante saisie de GBL réalisée en Europe de l’Ouest, représentant l’équivalent de six millions de doses, pour une valeur approchant le million d’euros, affirme le ministère dans un communiqué. 

La GBL, « d’une pureté chimique absolue » et conditionnée dans douze citernes, a été bloquée alors qu’elle transitait de la Chine vers le Portugal, précise le communiqué.  

« Les agents des douanes ont suspecté un détournement d’usage, car la spécificité de la GBL est qu’elle peut se consommer pure, le corps humain la métabolisant en GHB après absorption », explique le communiqué. Selon les douanes, « ces pratiques dangereuses permettent de contourner la prohibition sur le GHB ». 

Image par Mary Gorobchenko de Pixabay

Partager.

Laisser un commentaire