Arrestation par la Russie de 260 marins nord-coréens

0

Plus de 260 marins nord-coréens pêchant illégalement dans les eaux territoriales de la Russie en mer du Japon ont été arrêtés, ont annoncé les autorités russes vendredi, dix jours après un incident similaire dans la même région.

Ces nouvelles arrestations interviennent 10 jours après un incident armé au cours duquel trois gardes-côtes russes avaient été blessés en tentant de stopper des bateaux de pêche nord-coréens, ce qui avait conduit à l’arrestation de 161 marins pêcheurs.

« Trois chalutiers et quelques bateaux à moteur avec 262 braconniers de Corée du Nord ont été interpellés dans la zone économique exclusive de la Russie », a déclaré à la télévision publique russe une responsable des services de sécurité russes (FSB) dans la région du Primorié (Extrême-Orient).

« Lors de l’inspection du bateau, les marins nord-coréens n’ont pas opposé de résistance. Les interpellés ont été conduits dans le port de Nakhodka », précise ce responsable du FSB, qui ajoute que 30.000 calamars ont été saisis.

La Russie avait officiellement protesté auprès de la Corée du Nord après le précédent incident, demandant à Pyongyang de « prendre des mesures exhaustives pour prévenir de tels incidents » à l’avenir.

Des pêcheurs nord-coréens sont régulièrement interceptés par les marines russe ou japonaise en mer du Japon, bordée par la péninsule coréenne, la Russie et l’archipel nippon.

Image par Richard Mcall de Pixabay

Partager.

Laisser un commentaire